Locmélar

Latitude 48.453
Longitude -4.065
Ville Locmélar
Code lieu 29131

Anecdote

Toponymie :
Meilars, br. Meilhar
Locmelar, br. Lanmeular ou Lokmelar. 'établissement ou chapelle (lan) de St melar'
Tréméloir en Côtes d'Armor.
St Meloir des bois en Côtes d'Armor.
St Meloir des Ondes en I & V.
St Meloir des Bois en I & V.
Les vies de St Melar, enfant martyr sont fabuleuses; v. Duine, Mem.84.99-101 (341-3). Les établissements qui conservent le nom de Melar, Meloir, n'ont pas tous honoré le même saint, car plus d'un personnage a porté ce nom.
S'il faut accepter les hypothèses de MM Doble, Largillière, Henderson, on commence par supposer qu'il y a eu l'époque de l'organisation des paroisses primitives un abbé et évêque nommé Mélar, éponyme de Tréméloir et de Meilars en Bretagne et de Mylor (143 L 5) et de Barry Mylor (c'est a dire Merther Mylor ('chapelle de Mylor' : 146 H 13) En St-Martin-in-Meneage dans la Cornouailles insulaire. Les Locmelar et les St-Méloir honorent plutôt l'enfant martyr. En effet, cet enfant a remplacé le saint organisateur dans plus d'un lieu. Aux Locmelar, à Lanmeur (en 931 Lan-Mur-Melar), et à Linkinhorne (137 H 4, Cornouailles insulaire) le culte du martyr parait être primitif. Quant au nom Melar, il est dérivé de *Maglor ou *Meglor, d'où viennent le latin Maglorius et le magloire du français. V. Loth, Noms 86, 90-2, 136, 147 ; Largillière, LS 52-4 ; G. H. Doble, Saint Melor, Patron of Mylor and linkinhorne and of Amesbury (Wilts) : with an essay on the cult of S. Melor by the late M. René largillière, and notes on the cult of S. Melor in Cornwall by Mr. C.G. Henderson (Long Compton-Shipston-on-Stour, the 'King's stone' press, 1927 ; CS N°13.

Carte du lieu

Références

  1. Baron, Marguerite